Institut National du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle

Entrée INTEFP

En juin dernier, l’INTEFP a conventionné avec la préfecture, les services de la cohésion sociale et La Croix-Rouge française afin d’accueillir des cas COVID-19 et des cas-contacts au Sancy, l’un de ses bâtiments d’hébergement.

 

Ce dispositif mis en place jusqu’à la mi-juillet a permis à ces personnes de respecter une stricte quatorzaine lorsqu’elles ne peuvent pas le faire à domicile. Retour sur cet accueil à travers trois questions posées à notre référent COVID-19 et secrétaire général, Richard Schmit.

 

Comment avez-vous géré l’arrivée des cas COVID-19 à l’Institut ?

Nous avons conventionné avec la préfecture pour que la Croix-Rouge soit autorisée à occuper le bâtiment du Sancy, moyennant la mise en place d’un zonage physique (barrières) et son respect par les personnes cas COVID-19 accueillies, la désinfection du bâtiment à la fin du dispositif. À cette occasion, nous avons aussi évoqué les craintes de certains de nos agents à l’idée de mettre en place cet accueil et nous avons identifié les moyens d’y répondre.

 

Quelles mesures ces arrivées impliquaient-elles sur le quotidien du personnel ?

Il était très important de garantir qu’un cas COVID arrivant sur site irait directement au Sancy, sans risque qu’il puisse par mégarde, en se perdant, contaminer d’autres zones que celle qui lui est réservée. La Croix-rouge a donc assuré l’accueil des véhicules à l’entrée, et nous avons re-paramétré la barrière pour qu’elle ne s’ouvre que sur action d’un agent du service de l’accueil. Par ailleurs, nous avons eu des échanges avec les prestataires de gardiennage et de nettoyage pour qu’ils adaptent leur prestation afin de sécuriser le site de Marcy au plan sanitaire. Le département logistique a pris toute sa place sur tous ces points.

 

Quel bilan pouvez-vous tirer de cette expérience ?

Il est essentiel d’informer au mieux les instances représentatives du personnel et les agents pour les rassurer en leur exposant les mesures de sécurité prises pour l’accueil sans risque des cas COVID-19. Cela a été fait au préalable du démarrage effectif de cet accueil.